CRÉATION DU SPECTACLE DE SORTIE DE LA SQ9

MARDI 15 JANVIER 2019

parties

Infos

LA FIBRE SCIENTIFIQUE

Les académiciens de la Séquence 9 rencontrent pour la 2ème fois Oriza HIRATA, auteur, metteur en scène japonais. Cette courte session de travail d'une semaine, sera déterminante pour la distribution des comédiens pour les deux pièces : "La fibre scientifique", pièce écrite et jouée au Japon par Oriza Hirata en 1989. Elle a été réadaptée et traduite en français pour les 14 jeunes comédiens de L'Académie de l'Union. et "Au fond de la forêt", pièce en cours ré-écriture dans laquelle participeront 6 académiciens ainsi que des acteurs coréens et japonais. 
Les premières sessions de travail au plateau auront lieu au KIAC (Kinosaki International Art Center) à Toyooka au Japon en mai-juin 2019, suivies des 1ères représentations les 15 et 16 juin 2019 au KIAC puis au studio Notos à l'Université Shikoku-Gakuin du 20 au 29 juin et au Théâtre Agora à Tokyo début juillet entre le 1er et le 15 juillet 2019.
Une tournée du spectacle en cours d'élaboration est prévue dans le cadre de l'insertion professionnelle des comédiens de la Séquence 9, en Corée du sud puis au Théâtre de l’Union à Limoges, et en France métropolitaine.

« La fibre scientifique » est une pièce que j’ai écrite à l’âge de 27 ans, en 1989. Dans la mesure où elle se situe dans le laboratoire d’une université, avec de nombreux personnages, elle a été jouée jusque-là dans les universités de nombreux pays, comme le Japon, la Corée ou la Grande-Bretagne, à l’occasion de cérémonies de remises de diplômes et de fêtes de fin d’année.
Ce texte questionne la recherche scientifique de pointe à travers notamment la sourde inquiétude face à l’avenir, qui assaillent les étudiants de cette université.

Trente ans sont passés depuis les premières représentations données de ce texte et le thème de cette pièce reste inchangé et toujours d’actualité.

 

« Au fond de la forêt » est une pièce que j’ai écrite en 2008 à la demande du Théâtre Royal Flamand de Bruxelles. L’œuvre originale était une pièce ambitieuse, traitant d’une part en parallèle de l’opposition entre les régions francophones et néerlandophones de Belgique, et d’autre part des différences entre humains et singes anthropoïdes.
Quelques années plus tard, j’en ai écrit une suite japonaise, qui mettait en scène des robots, pour examiner leurs différences avec les humains.
La nouvelle pièce que je propose aujourd’hui a pour toile de fond les relations conflictuelles entre Japon et Corée tout au long de l’histoire : elle en propose une nouvelle version, largement remaniée, pour  mobiliser ces jeunes comédiens venus de Corée, de France et du Japon. 

Oriza Hirata, Septembre 2018